La charte de bonne conduite

Cette charte est nécessaire pour le bon fonctionnement des échanges de conseils entre particuliers sur cette plateforme, les membres sont invités à la respecter :

 

Pour les membres :

Les communications privées entre membres doivent rester privées, même si les conseils peuvent être échangés publiquement sur les forums ou réseaux sociaux.

Les échanges sont tenus de respecter les bonnes moeurs en vigueur, cette plateforme se veut avant tout conviviale et représente une forme d'entraide entre particuliers, ce caractère est essentiel. 

Echanger un conseil n'est pas un examen, ni un jugement, ni un ordre ! Celui qui propose un conseil n'a pas à juger celui qui le reçoit.

Un même profil sert à la fois pour acheter et pour vendre, le vendeur peut être aussi acheteur et vice-versa sur cette plateforme.

 

Pour proposer un conseil à la vente :

Le vendeur ne peut donner des conseils sur tout ! Il faut avoir vécu une situation pour proposer un conseil s'y référant!

Le vendeur ne démarche pas les autres membres pour leur proposer ses conseils, la recherche est réservée à ceux qui en ont besoin, les membres ne doivent pas s'importuner entre eux.

Un seul conseil par annonce, bien différencier les conseils est nécessaire pour plus de clarté, le texte de l'annonce étant assez limité.

Le même conseil peut avoir plusieurs prix de vente selon la richesse de celui-ci, dans ce cas il y aura plusieurs annonces du même conseil avec un prix différent pour chacune.

Le vendeur peut présenter sommairement son expérience personnelle ou ses passions, voir "description du vendeur" dans l'espace membre.

Le lieu de résidence (ville) est intéressant pour situer le vendeur, bien que le conseil puisse se délivrer à distance, la possibilité d’une remise directement en main propre n’est pas à négliger.

  

Pour l’achat d’un conseil !

Vérifier obligatoirement la réputation du vendeur avant d'acheter directement un conseil ! Si on ne le connait pas, il faut regarder son activité sur les réseaux sociaux, forums, blogs, plateformes... Acheter un conseil à un particulier n'est pas comme lui acheter un objet ! Il faut prendre encore plus de précautions !

Entrer au préalable en contact avec le vendeur, il doit vous inspirer plus de confiance pour lui acheter directement un conseil sans l'avoir reçu au préalable contrairement au mode récompense.

Il est préférable de ne pas acheter un conseil au prix fort à un vendeur particulier avec qui on a jamais travaillé, plutôt le morceler et l'acquérir en plusieurs fois, c'est à négocier avec le vendeur.

Les transactions se réalisent ici entre particuliers et non pas entre particuliers et professionnels, le recours est quasimment nul surtout pour du conseil !  Les montants engagés doivent rester faibles et la vérification de la réputation du vendeur est fortement conseillée pour réduire le risque.

Dans cette phase de validation du concept "le petit conseil entre particuliers", le panier ne doit pas dépasser 20 euros ! C'est déjà beaucoup pour un conseil avisé d'un particulier. En cas de désaccord sur le montant de transaction entre 5 et 20 euros, l'administrateur de la plateforme ne saurait transiger et donc adoptera une position neutre.

 

Pour proposer un conseil récompensable !

Récompenser un conseil reçu ressemble à un acte d'achat sur la marketplace,la récompense du conseil est matérialisée simplement par une annonce ! 

Vu de la marketplace, le "bénéficiaire" (celui qui reçoit la récompense) ressemblera plutôt à un "vendeur", grâce à son annonce qui matérialise la récompense et dont la description commence par "Récompense: ".

Vu de la marketplace, le "récompenseur" (celui qui la donne) ressemblera plutôt à un "acheteur", le récompenseur adopte globalement le comportement de l'acheteur.

La récompense minimale et symbolique est de 5€ (soit 2,6 euros pour le bénéficiaire, commission déduite) en tant que montant symbolique, rien n'empêche d'augmenter la quantité pour ceux qui veulent récompenser d'avantage ou de demander au bénéficiaire de faire varier le montant symbolique (moins pratique).

La seule différence entre une annonce de "conseil récompensable" et une annonce de vente classique sera le terme "Récompense :" figurant dans le début de la description de l'annonce.

 

Pour récompenser un conseil reçu !

Le mode "récompense" fonctionne comme un achat de conseil mais avec une seule différence de taille, le conseil est transmis avant de commencer l'acte d'achat, on ne récompense qu'un conseil reçu et dont on est satisfait, c'est logique.

Le bénéficaire de la récompense (vendeur) ne peut exiger une récompense par rapport à un conseil donné, c’est le principe même de la récompense !

Le récompenseur (l'acheteur) ne peut demander au vendeur de s'engager sur le résultat, le contexte de la relation de particulier à particulier est différent de celui du professionnel à particulier.

Le récompenseur sait faire preuve de tolérance dans l'appréciation du résultat, on ne peut pas demander à un conseiller particulier d'être un professionnel

En cas de désaccord sur l'existence ou le montant de la récompense, l'administrateur de la plateforme ne saurait transiger et donc adoptera une position neutre.

Seul le récompenseur (l'acheteur) peut laisser une appréciation sur le conseil reçu, on ne peut pas juger un conseil non reçu.. 

  

Mise à jour du 13 avril 2017